Comment organiser sa retraite avec le 3e pilier A ?

Le 3e pilier A, quelle aubaine pour les fonctionnaires salariés Suisse et les personnes exerçant une activité rémunératrice indépendante. En effet, il est une institution de prévoyance permettant de cotiser pour la retraite ou d’assurer ses projets à court et à long terme. Cependant, les critères de souscription à de meilleures offres sont inconnus pour la plupart des personnes . Quelles sont alors les procédures qui permettent de souscrire l’offre 3e pilier A et quels sont ses avantages ? Lisez cet article pour avoir plus d’informations pertinentes.

Quelles sont les procédures permettant de souscrire au 3e pilier A pour sa retraite ?

Le 3e pilier est une institution de prévoyance qui est plus connue en Suisse. Il permet à des personnes voulant cotiser pour leur retraite ou pour des projets de définir un plan de suivi à cet effet. Il est constitué de plusieurs offres qui sont disponibles pour toute personne éligible à découvrir sur ce lien https://www.devistroisiemepilier.ch/

Pour souscrire à ce plan de suivi retraite, certaines procédures d’application sont indispensables. Ainsi, déjà à l’âge de 18 ans au minimum, vous pouvez souscrire à une des offres. Cela est possible pour toute personne exerçant un métier rentable. De plus, cette option est possible pour vous lorsque vous vivez sur le territoire suisse ou dans l’un des pays limitrophes et travaillant en Suisse. 

En outre, le choix d’un bon contrat est très important pour un bon plan. Cela se fait sur la base de vos objectifs. Pour cela, vous pouvez faire des demandes dans plusieurs compagnies d’assurance afin de bien comparer les bénéfices de gain avant d’opérer votre choix.

Quels sont les avantages de souscrire au 3e pilier A ?

Plusieurs avantages sont liés au pilier A suivant des objectifs, la capacité d’épargne ou selon la prévision pour le futur. 

D’abord, il vous permet d’avoir un capital pour vos projets ou des moyens pour survivre après votre retraite. Ce capital peut être versé à vos parents ou proches en cas de votre décès avant l’échéance même si vous n’avez pas cotisé la totalité des primes pendant que vous vivez. Il vous permet également d’assurer vos proches et vous d’avoir une réduction sur la fiscalité dès le début de votre souscription jusqu’au jour de la retraite.